Couleurs de Vie

Rire pour cacher ses souffrances, rire encore plus fort pour étouffer ses larmes

Menu

Blog

Au pays de la violence conjugale, les infidèles sont les saints !

L’écriture de ce billet est motivée par l’histoire de ce pasteur qui a déferlé la chronique. Tout a commencé avec cette confession publique de plus de deux heures de temps que nous a livré sa chère et tendre. Cette vidéo dévoile toutes les infidélités auxquelles s’est livré son époux, de la  sœur de la mariée aux collèges de travail, en passant par des « exes ». Cette vidéo confession décrit sans habillage les infidélités à répétitions de l’homme qui fut autrefois son chéri. L’histoire en elle-même est suffisamment pathétique. Mais ce qui me choque davantage, ce sont les propos de cette dame:

Si ne n’était qu’à cause de ses infidélités je serais restée

Je suis restée la bouche ouverte à l’écoute de cette phrase. J’ai juste eu le sentiment que le mec aurait pu coucher avec tous les membres de sa famille,  elle serait restée là.  A la vérité, j’ai été totalement sonnée par la profondeur du sentiment qui se rattache à cette phrase. Je réalise, malgré moi, que je vis dans une société où tous les écarts ont été normalisés. Une société dans laquelle, la femme peut supporter les infidélités à répétitions de son mari sans jamais broncher.

Les infidélités des hommes, de simples « dérapages »

Les infidélités des hommes sont des « écarts de comportement ». Parce que tromper sa femme ne signifie pas qu’on ne l’aime pas. En réalité, l’infidélité s’infiltre dans la mémoire collective qui l’intériorise et  fini par l’ériger en normes. Comme le précisait ce blogueur « Je suis camerounais, je suis [in]fidèle». Un homme fidèle, est celui qui échappe au contrôle de sa femme.  C’est un véritable maniaque, un pro du mensonge et de la discrétion.

Une seule chose se pose désormais en vérité absolue: la fidélité n’est qu’une utopie, un leurre, une énorme arnaque. Car, tout compte fait quel homme est fidèle ? Je suis arrivée à un point où, je ris à gorge déployée chaque fois je les entends jurer devant Dieu et le Maire, sur leur « fidélité ».  Ce gros mensonge qu’on vend lamentablement aux femmes, cela m’amuse et me révolte à la fois. Tout simplement parce qu’il est toléré chez les hommes et  perçu en horreur chez la femme.

Ton homme te donne tout et tu le trompes ?

Le récent scandale sur « l’infidélité de la femme » du célèbre musicien Davido démontre à quel point, l’infidélité est intégrée dans la mentalité collective comme une affaire exclusive des hommes. Elle s’opère dans un seul sens.  Le lynchage médiatique infligé à cette femme confirme parfaitement cette théorie. Le célèbre chanteur en dépit de ces infidélités fréquentes couplées de ses 04 enfants issus de ses escapades est perçu comme une victime.

La société a vite fait d’oublier ses forfaits pour jeter sa femme en pâture. En faisant abstraction du fait que tout donner à une femme bien plus le confort matériel intègre également d’autres paramètres tels que le respect de  ses engagements, ou même la fidélité tout simplement. C’est juste révoltant de constater qu’en dehors des coups et blessures, l’infidélité de toute nature, additionnée aux enfants récoltés au passage, devient de plus en plus une normalité. Une situation à laquelle les femmes ont appris à s’accommoder.

 

Intégralité de la vidéo qui a inspiré ce billet!

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *